Faits et chiffres: collaborateurs et rémunération

News 17.05.2018

La SSR, ce sont 6000 postes de travail répartis dans toute la Suisse. Quel est le prix de ce travail? Qui compose les rangs du personnel? La SSR répond à toutes ces questions dans son rapport de gestion et dans la publication en trois langues «Faits et chiffres: collaborateurs et rémunération».

Depuis 2016, la SSR publie chaque année son rapport «Faits et chiffres: collaborateurs et rémunération». La première partie porte sur l’humain, sur toutes celles et ceux qui, dans l’ombre ou dans la lumière, façonnent les programmes. Les thématiques abordées vont de la proportion de cadres par rapport aux collaborateurs sous CCT, à la structure des âges et à la part de femmes au sein des effectifs, au nombre de postes à temps partiel à la SSR, aux investissements en matière de formation et de perfectionnement et plus encore.

La deuxième partie est consacrée aux salaires versés par la SSR et à leur évolution au cours des dernières années. On y trouve également la rémunération des cadres supérieurs et des membres du Comité de direction des unités d'entreprise, les salaires moyens par catégories professionnelles et pour certaines fonctions journalistiques de même que des indications sur l'égalité salariale femmes-hommes.

Le rapport «Faits et chiffres: collaborateurs et rémunération» est disponible en français, en allemand et en italien au format PDF. L'ensemble des données publiées font partie intégrante du Rapport de gestion SSR 2017; elles figurent au chapitre «Collaborateurs».

 

Extraits du rapport

  • En 2017, la masse salariale de la SSR s'élevait à 545 millions de francs, dont environ quatre cinquièmes ont été versés aux collaborateurs sous contrat à durée indéterminée et soumis à la convention collective de travail (CCT).
  • Au cours des dix dernières années, la SSR a consacré le même volume de ressources aux augmentations de salaire du personnel CCT et des cadres, soit une moyenne annuelle de 1,1 % de sa masse salariale (moyenne suisse pour les cadres: 2,0 %).
  • En 2017, le salaire annuel le plus bas versé par la SSR s’élevait à 57 300 francs et le plus élevé à 529 346 francs, soit un rapport de 1 à 9,2. Pour rappel, l'initiative populaire rejetée par les votants prévoyait un rapport de 1 à 12.
  • Avec 43 % de femmes, la mixité est relativement équilibrée au sein de la SSR; cela vaut en particulier pour les fonctions journalistiques où le pourcentage de femmes atteint 44 %.
  • Le travail à temps partiel est très répandu à la SSR: 56,5 % des collaborateurs sous CCT travaillent à temps partiel. Chez les cadres, cette proportion est de 16,7 %.
  • Ces trois dernières années, la SSR a investi environ 7,5 millions de francs en moyenne par an dans la formation et le perfectionnement interne et externe de ses collaborateurs, soit 1,4 % de sa masse salariale.