La formation pour tous

La formation permet d’apprendre et de se développer en permanence. Véritable véhicule du savoir, elle aide aussi à expliquer l’inconnu. Elle permet de bâtir des passerelles dans un pays quadrilingue et pluriculturel comme la Suisse et de se forger librement son opinion. La formation, c’est du service public.

La formation dans toute sa diversité

La formation est un pilier de l'économie suisse. Elle est donc indispensable à la réussite de tous. Par son offre d’émissions éducatives, la SSR contribue à la transmission du savoir à toutes les personnes vivant en Suisse.

En effet, 17 % de nos programmes radio et tv sont dédiés à la formation et à la culture, ce qui correspond à plus de 15 300 heures de temps d’antenne.

Notre vaste choix d’émissions permet au public de découvrir des domaines aussi variés que la science et la médecine, la nature et le règne animal, l'économie et la protection des consommateurs, l'histoire, l'art et les médias, le voyage et la culture. Le public y a accès à des savoirs issus du monde de la recherche, à des exemples concrets, à des informations de fond ainsi qu’à de bons conseils.

Quant à notre offre d'actualité et d'information, nous la diffusons tous les jours et dans les quatre langues nationales. Nous portons un regard suisse sur les événements, ce qui génère de nouvelles connaissances et contribue à la libre formation de l'opinion.

Formation et culture: 12 % du temps de diffusion tv, soit
plus de 8400 heures et 5 % du temps de diffusion radio, soit plus de 6900 heures.

La formation grâce au programme

Depuis sa création, la SSR a repris et étendu l’offre de programmes scolaires et éducatifs à la radio, puis à la télévision, jusqu’aux plates-formes multimédias d’aujourd’hui. En TV, notre offre qui contribue aujourd’hui à la formation du public comprend des émissions comme «Les Docs», «Geopolitis», «La librairie francophone» ou «Ramdam». A la radio, ce sont des émissions comme «Brouhaha», «CQFD», «Vertigo», «Vacarme», «Prise de Terre», «Histoire Vivante» ou «Hautes Fréquences» qui donnent le «la». Dans les domaines multimédias, le site éducatif «RTS Découverte» a grand succès. On y a notamment développé «Y a pas Ecole», qui propose de réviser les programmes scolaires autrement que sur les bancs de l’école. Ce format original est né durant le confinement et se poursuit aujourd’hui. Sur les réseaux sociaux, Tataki aborde toutes sortes de thématiques dans ces domaines.