Une branche du film suisse forte avec le soutien de la SSR

News 22.01.2020

La 55e édition des Journées de Soleure, plus importante vitrine du cinéma suisse, débutera aujourd'hui avec une belle représentation SSR. Elle est en effet en lice dans les catégories «Prix de Soleure» et «Prix du Public», et le programme spécial international «Fokus» montrera également quelques coproductions de l'entreprise.

Copyright: moduleplus.ch

Les 55e Journées de Soleure s'ouvriront le 22 janvier sur la première de «Moskau Einfach!», de Micha Lewinskys. Au cours des sept jours suivants, les festivaliers pourront découvrir 47 coproductions SSR: 26 documentaires et 17 fictions ainsi que des séries TV et des web-séries. Parmi ces coproductions, 46 ont reçu un soutien financier dans le cadre du Pacte de l’audiovisuel.

Onze coproductions en lice pour le «Prix de Soleure»

Douze films documentaires et fictions actuels sont nominés pour le Prix de Soleure, dont onze ont été coproduits par la SSR, notamment «Al-Shafaq» d'Esen Isik, «Where we Belong» de Jacqueline Zünd, «O fim do mundo» de Basil Da Cunha et «Citoyen Nobel» du Romand Stéphane Goël.

Dans la deuxième catégorie, celle du Prix du Public, onze films sont nominés, dont huit coproductions SSR.

Sous l'emprise des séries

Le programme spécial international «Fokus» sera consacré a? la narration se?rielle. Jamais autant d'argent n'aura été investi dans les séries qu'en 2019. La SSR n'est pas en reste: à long terme, l'entreprise souhaite doubler le nombre de séries suisses maison et va investir pour ce faire environ 15 millions de francs chaque année (Info du 11 décembre 2019).

C'est pourquoi on retrouve dès cette année plusieurs productions SSR dans le programme spécial «Fokus», comme par exemple la série «Bulle», de la réalisatrice Anne Deluz, disparue il y a peu, qui sera projetée en avant-première. Ce sera en outre l'occasion de voir sur grand écran «Helvetica» (Romain Graf), «La Suisse sous couverture» (Alexandre Bugnon, Mehdi Atmani, Karim Merzoug), la deuxième saison de «Wilder» (Pierre Monnard, Jan-Eric Mack) ainsi que la quatrième saison de la web-série «Nr. 47» (Manuela Rüegg).