Le sport dans toute sa diversité

News 09.02.2018

La SSR met à l’honneur les sportifs et les sportives helvétiques et présente une programmation adaptée aux besoins du public suisse. Autrement dit, elle couvre l’actualité sportive de la Suisse à l’intérieur comme à l’extérieur des frontières et se trouve partout où s’écrit l’histoire du sport suisse. Bien entendu, elle sera aussi présente aux Jeux olympiques d’hiver de PyeongChang.

Les chaînes de la SSR consacreront plus de 1000 heures de diffusion télévision aux Jeux olympiques d’hiver de PyeongChang.

Le sport enthousiasme et fédère des millions de personnes à travers le monde. C’est aussi grâce à la SSR, dont les différentes chaînes touchent toutes les régions linguistiques de la Suisse.

Vibrer avec la délégation suisse

Les 23e Jeux olympiques d’hiver auront lieu du 9 au 25 février à PyeongChang, en Corée du Sud. Les athlètes se disputeront 102 titres dans sept sports et 15 disciplines. La SSR retransmettra tous les résultats à des millions de téléspectateurs, d’auditeurs et d’internautes, qui seront ainsi au plus près de l’émotion. Les programmes sportifs de la SSR, diffusés dans toutes les régions linguistiques, se concentreront sur les athlètes helvètes.

Les chaînes TV de la SSR diffuseront ainsi plus de 1000 heures de programme consacré aux Jeux olympiques. La priorité sera donnée aux retransmissions en direct des épreuves. Des retransmissions partielles des principaux événements de la nuit, des émissions spéciales, des reportages de fond, ainsi que des entretiens et des analyses réalisés depuis le studio de la «Maison de la Suisse» sont également prévus. Par ailleurs, la variété de l’offre en ligne et mobile de la SSR sera particulièrement attractive: six canaux de retransmission en direct permettront aux fans de sport suisses de composer leur propre programme des Jeux olympiques, où qu’ils soient et à n’importe quelle heure du jour et de la nuit.

Production d’événements sportifs

La SSR diffuse des milliers d’heures de sport par année dans toutes les régions linguistiques. Elle dispose par ailleurs d’un important savoir-faire dans le domaine de la production d’événements sportifs. Elle produit en effet régulièrement des événements nationaux de petite à grande envergure, contribuant ainsi à promouvoir la variété du paysage sportif suisse.

Grâce à sa longue expérience et à ses compétences, la SSR en tant que partenaire de production n’est pas seulement réputée en Suisse; elle est considérée comme un partenaire fiable également à l’étranger. Après Lillehammer en 1994, Turin en 2006, Vancouver en 2010 et Sotchi en 2014, la SSR est appelée pour la cinquième fois à fournir les images mondiales des Jeux olympiques de ski alpin sur mandat du Comité international olympique (CIO). Les images de la SSR seront diffusées aussi bien par SRF, la RTS et la RSI que par les chaînes de télévision du monde entier pour les épreuves de ski. Les valeurs suisses de qualité et de fiabilité rayonneront ainsi à travers le monde.

Pour la cinquième fois, la SSR produira le signal mondial des JO de ski alpin sur mandat du CIO.

Cinq francs par mois pour une offre sportive de qualité

La production sportive est complexe et coûteuse. La couverture TV des événements sportifs en Suisse ne permet pas de générer de profit. La publicité et le sponsoring ne couvrent en moyenne que de 10 à 20 % des coûts totaux pour les droits, la production et la diffusion. Même les manifestations de l’envergure des Jeux olympiques d’hiver ne peuvent pas être refinancées par la seule publicité, comme le montre l’exemple des JO d’hiver de 2014 à Sotchi, refinancés à hauteur de 17 % seulement.

Les chaînes privées ne seront jamais capables de fournir les prestations de service public que finance la redevance. Aujourd’hui, grâce à la redistribution solidaire des recettes issues de la redevance, toutes les régions linguistiques de Suisse bénéficient de programmes de radio et de télévision de même valeur. L’offre sportive de la SSR coûte cinq francs par mois et par ménage aux personnes qui s’acquittent de la redevance.

La redistribution solidaire de la redevance garantit un programme (sportif) de même valeur dans toutes les régions du pays.

La SSR fait la part belle au sport

  • En 2017, une centaine de disciplines sportives ont trouvé leur place dans les programmes des chaînes de la SSR, qui retransmettent régulièrement plus de 20 disciplines en direct. Cette offre est unique en Europe en matière d’accès libre. Même les disciplines généralement peu représentées dans le paysage médiatique bénéficient d’une précieuse considération à l’échelle nationale.
  • En moyenne, la SSR produit 700 compétitions par an, ce qui représente deux compétitions par jour. Chaque match de tennis diffusé lors des Swiss Indoors compte pour une compétition. En sa qualité de productrice d’événements sportifs de petite à grande envergure, la SSR apporte une contribution importante à la diversité du paysage sportif suisse.
  • En 2016, la SSR a diffusé sur l’ensemble de ses vecteurs (télévision, radio et Internet) plus de 12 000 heures de sport, dont près de 5000 en direct. L’offre de la SSR touche chaque semaine 94 % de la population suisse.