Clap de fin pour l'édition 2019 du LernFilm Festival

News 28.05.2019

Le LernFilm Festival 2019 est aujourd'hui terminé: mercredi 22 mai, au Musée des transports de Lucerne, le jury a récompensé les vidéos lauréates de cette huitième édition. Les producteurs en herbe, de 7 à 19 ans, ont a nouveau rivalisé de créativité. «Les enfants ont un don inné pour rendre accessible n'importe quelle thématique», résume l'animateur SRF Raphael Labhart.

Lauréat de la catégorie 1re - 6e classes: Sinan Salaymeh, élève de 6e. (Photo: LerNetz/Silvan Mahler)

Changement climatique, microplastiques, conflits au Proche-Orient... tels sont les sujets traités par les lauréats du huitième LernFilm Festival. Le thème de cette édition, «Façonner notre avenir: que faire aujourd'hui pour demain?», a largement inspiré les écoliers et étudiants suisses qui ont soumis 300 vidéos au jury, chacune ne dépassant pas trois minutes. Douze d'entre elles ont été retenues pour le palmarès final.

Les six membres du jury, issus des branches du cinéma et de la formation, ont récompensé les deux meilleures productions de chaque catégorie d'âge. Quelque 210 enfants et jeunes de la première à la douzième classe ainsi que leurs enseignants se sont ainsi rendus mercredi au Musée des transports de Lucerne pour connaître les noms des gagnants, récompensés d'un chèque de 400 ou 600 francs. Le concours est organisé chaque année par LerNetz, une entreprise spécialisée dans l'enseignement par voie de média interposé.

Des productions hautement techniques

Bouquet final du festival, la projection des six productions gagnantes a eu lieu sous le ciel étoilé du planétarium. Conny Brügger, cheffe de projet au département Jeunesse SRF, était du jury: «J'ai été impressionnée par la créativité de ces jeunes. Certaines productions étaient particulièrement complexes – elles ont assurément demandé beaucoup de temps et de passion».

En guide d'un soir, Raphael «Raphi» Labhart, le célèbre animateur SRF de la web-série «Clip und klar!», un format tutoriel en ligne destiné aux écoliers, a souligné la qualité des vidéos en compétition: «Ce qui m'a surpris, c'est de voir à quel point les enfants et les jeunes sont à l'aise avec les technologies. A leur place, jamais je n'aurais obtenu de tels résultats.» De plus, ils font une lecture particulièrement aisée de l'actualité, même des sujets les plus complexes: «Les enfants comprennent très vite – et c'est impressionnant – comment rendre accessibles n'importe quelle thématique. Et ça tombe bien: c'est pile ce qu'il faut pour produire de bons contenus didactiques».

Une manifestation émergente

Depuis huit ans, le LernFilm Festival propose des productions particulièrement abouties grâce au soutien de la SSR, du Pour-cent culturel Migros et de Swisscom. Son succès n'est plus à démontrer: le nombre de vidéos en lice ne cesse en effet d'augmenter, avec 20 concurrents à l'origine contre 300 aujourd'hui! A quoi s'ajoute l'événement en lui-même, à la magnifique évolution: «Le niveau des productions proposées a nettement augmenté», se réjouit Fredi Althaus, organisateur du LerNetz, en marge du festival. Les enfants et les jeunes travaillent aujourd'hui surtout sur smartphone et sur tablette, alors qu'au départ la caméra était incontournable. Les temps changent.

Pour lui, l'essentiel est de donner envie aux plus jeunes de se lancer dans la création audiovisuelle didactique. «En se lançant dans la production de vidéos tutorielles, ils développent non seulement leurs compétences de transmission du savoir, mais aussi leur capacité à aborder les nouveaux médias», ajoute-t-il. Joana Künzi, de Langnau, tout comme ses camarades ayant remporté le deuxième prix dans la catégorie 7e - 9e classes, tire un bilan positif de cette expérience: «C'est notre seconde participation au festival et à chaque fois, j'ai énormément appris». Elle a par exemple constaté qu'un tel projet ne peut être réalisé qu'avec la collaboration de tous; seul, on n'arrive à rien: «Nous avons aujourd'hui un magnifique produit fini entre les mains. Nous pouvons en être fières. C'est une super expérience.»

Lauréats de l'édition 2019

Catégorie 1re - 6e classes

1er prix: «CO2 und der Klimawandel» de Sinan Salaymeh; 1re classe, école primaire d'Aegerten (BE)

2e prix: «Wie man als Kind Geld verdient» de Siria Razzino, Emma Cacciaguerra, Janina Gomez et Leonie Rudin; 6e classe, école primaire de Zunzgen (BL)

Catégorie 7e - 9e classes

1er prix: «Plastikverschmutzung» de Max Mezzera, Miro Sieber et Sol Ghadamian; 8e classe, école de Lorraine (BE)

2e prix: «Aus den Augen, aus dem Sinn» de Joana Künzi, Salome Neuenschwander et Selina Jakob; 9e classe, école secondaire de Langnau (BE)

Catégorie 10e - 12e classes

1er prix: «Wake up» de Ann-Soley Lüthi et Marie Lüthi; gymnase de Hofwil (BE)

1er prix: «Israel Palästina» von Kira Zumstein, Noëlle Schmid, Nana Mazotti et Yule Glauser; gymnase de Hofwil (BE)

Conformément à l'art. 24 LRTV et à la Concession SSR, la SSR contribue à la formation du public, notamment grâce à la diffusion régulière d'émissions éducatives. Mais elle s'investit également en faveur de l'éducation par d'autres biais, notamment en soutenant musées, expositions, festivals et événements. En tant que partenaire média, la SSR entend s'adresser aux jeunes de manière plus ciblée et assurer une mission éducative.