355 films Pacte sur les chaînes de la SSR

News 15.05.2018

Le Pacte de l’audiovisuel est une réussite depuis 1996: tous les ans, la SSR participe à la production de films de cinéma et de téléfilms suisses à hauteur de 27,5 millions de francs. Le soutien accordé par la SSR à la création audiovisuelle est présenté en détail dans la publication en ligne «Faits & Chiffres 2017».

L'année passée restera gravée à tout jamais dans nos mémoires. «Wilder», première série SRF coproduite dans le cadre du Pacte de l’audiovisuel, a eu l'effet d'une bombe. Elle a séduit aussi bien le public que les critiques et a été diffusée sur la RTS et la RSI. «Quartier des banques», la nouvelle série RTS, a également dépassé toutes les attentes, de même que les téléfilms «Heidi» et «Schellen-Ursli» qui ont rencontré un vif succès au cinéma et à la télévision sur SRF, la RTS et la RSI. Enfin, le premier téléfilm en rhétoromanche a été coproduit sous le titre «Amur senza fin». Nous nous réjouissons de sa diffusion au niveau national à l'automne 2018.

Priorité donnée au soutien à la production cinématographique suisse
Les productions audiovisuelles suisses constituent un pilier important de la légitimation du mandat de service public rempli par la SSR. Aucune autre entreprise, suisse ou étrangère, n'a les moyens financiers ni l'intérêt pour soutenir la production de films suisses. L'importance accordée à la promotion du film a été clairement montrée pendant le débat autour de No Billag: les cinéastes suisses se sont montrés solidaires avec la SSR et se sont engagés contre l'initiative avec des vidéos créatives.

Après la votation, soutenir la production cinématographique reste en tête des priorités malgré les mesures d'économie. Cet engagement doit non seulement être préservé mais aussi renforcé. «Wilder» et «Quartier des banques» ne seront donc certainement pas les dernières coproductions à succès.

Vous trouverez tous les chiffres concernant le soutien accordé par la SSR à la production cinématographique dans la publication en ligne «Pacte de l’audiovisuel – Faits & Chiffres 2017».