Mise à disposition des archives

La SSR ouvre progressivement ses archives radio et TV au public, mettant ainsi en œuvre les dispositions de sa stratégie d'entreprise et d'offre, à savoir contribuer à la valorisation du patrimoine acoustique et audiovisuel du pays. Condition technique: la numérisation – déjà bien avancée – des contenus archivés.

Qu'entend-on par archives SSR?

Les archives de la SSR, ce sont plus de deux millions d'heures d'émissions radio et TV provenant de toutes les unités d'entreprise. Certaines remontent jusqu'au début des années 30. «Les archives sont un élément essentiel de la conception quotidienne du programme. Elles permettent de rappeler des événements et des personnalités de la manière la plus réelle qui soit. Elles aident en outre la recherche à acquérir de nouvelles connaissances et offrent aux enseignants de nouvelles possibilités de transmission du savoir», explique Theo Mäusli, spécialiste Offre & Innovation. 

Depuis 2016, la SSR est légalement tenue de conserver ses archives radio et TV mais aussi de les ouvrir au plus grand nombre. Comme elle les a presque intégralement numérisées, les conditions pour cela sont excellentes. Elle a été grandement aidée dans cette tâche par ses partenaire de numérisation, la Phonothèque nationale suisse et l'association Memoriav, de même que par ses fondations de protection du patrimoine Fonsart, Kulturerbe SRF et Patrimonio culturale RSI.

Comment utiliser ces archives?

Les unités d'entreprise de la SSR ouvrent leurs archives à leur public régional par le biais de leurs propres canaux – et lorsque cela s'avère intéressant, de manière coordonnée à l'échelle de la SSR. 

Cette ouverture se base sur cinq piliers et les accès diffèrent en fonction des groupes cibles.

Les unités d'entreprise proposent de nombreuses possibilités pour dénicher des contenus d'archive sur une multitude de thématiques et de lieux, et même sur des dates-clés propres à chacun. Il peut s'agir de sites web d'archives, d'émissions d'archives régulières ou d'émissions thématiques enrichies de matériel d'archive radio et TV, d'installations et d'événements (souvent en collaboration avec des partenaires) ainsi que d'offres attrayantes dans les média sociaux. Exemples de valorisation en ligne:

Sur les Players en ligne des unités d'entreprise, on trouve actuellement près de deux millions de documents audio et vidéo. Pour ces contenus, soit la SSR dispose des droits nécessaires, soit elle peut les acheter à des conditions raisonnables. Une fois publiées, les productions maison sont disponibles de manière illimitée quand les contenus achetés le sont généralement via catch-up durant sept jours après leur diffusion. Le concept «Play» constitue un fonds d'archives inestimable et il ne cesse de gonfler à mesure que l'on numérise des contenus de plus en plus anciens. L'accès aux contenus des Players se fait surtout via leur fonction de recherche.

Depuis 2017 déjà, aux fins de la recherche et du développement, la SSR met gratuitement à disposition une sélection de métadonnées et contenus numériques sur sa plate-forme web developer.srgssr.ch via différents API (Application Programming Interface) (voir Communiqué de presse du 15 février 2017). On y trouve des contenus audio et vidéo, des données programmatiques radio, TV et télétexte, des sous-titres ainsi que des résultats de votation et d'élection de 1905 à nos jours. Ce matériel peut être utilisé à loisir par les programmeurs et les développeurs de nouvelles applications pour pc, tablette et smartphone.

Depuis 2018, plus de soixante bibliothèques, centres de documentation, universités et écoles publiques des quatre coins du pays profitent d'un accès pour effectuer des recherches locales dans les archives numériques de la SSR ainsi que dans les banques de données audiovisuelles de la Phonothèque nationale suisse et de Memoriav (voir Communiqué de presse du 24 octobre 2018). La recherche historique et le corps professoral en sont les premiers bénéficiaires. Les points de consultation dans les bibliothèques sont ouverts au public.

Depuis juin 2019, les journalistes des entreprises média suisses peuvent effectuer des recherches dans les archives de la SSR et télécharger certaines vidéos via le Portail Contenus SSR pour les utiliser sur leurs pages web (voir Communiqué de presse du 13 juin 2019). Les droits d'auteur appartiennent à la SSR. Les entreprises média peuvent cependant proposer les vidéos dans leur propre offre web (souvent financée au travers de la publicité).

A l'échelle mondiale, la SSR est l'une des premières entreprises média à œuvrer si activement à la numérisation et à l'ouverture de ses archives.