Un sondage auprès de 1500 personnes en Suisse

Dans le cadre des réformes annoncées en 2018, la SSR a lancé le projet «Valeur publique» et initié un processus de consultation pour observer la perception de sa contribution de service public par la population. Des entretiens, des ateliers et un sondage auprès de 1500 personnes en Suisse ont permis d’identifier différentes priorités pour l’entreprise.

Jean-Michel Cina, Président du Conseil d'administration et Irène Challand, résponsable du projet.

Irène Challand, quelles sont tes impressions après cette première phase de consultation?

Les différentes rencontres que nous avons organisées ont été exceptionnellement riches de pertinences. La SSR est très estimée et les attentes sont à la hauteur de cette estime. Cela s’est aussi bien révélé à travers les 74 entretiens en face à face que dans le cadre des 28 ateliers collectifs à l’interne ou avec la population. La trame des 30 questions posées était toujours la même et la qualité des remarques et des doléances était grande, toutes régions linguistiques confondues. En deux mois nous avons récolté plus de 5000 verbatim sur la perception et les attentes à l’égard de la SSR et l’agence Altermondo les a consolidés avec les résultats du sondage représentatif réalisé par Link institut. J’invite chacun à lire le rapport qui reflète la richesse et la pluralité des doléances recueillies dans quatre régions de la Suisse. C’était une formidable expérience sociologique.

Que retenir des résultats du rapport?

La SSR bénéficie plutôt d’une bonne image sur ses valeurs de service public même si un tiers des personnes consultées pensent que la SSR n’est pas assez à l’écoute des besoins de la société. Nous sommes attendus sur de nombreux thèmes, dont sept que le Comité de direction de la SSR a définis comme étant prioritaires. La légitimité de la SSR est reconnue et les défis importants auxquels l’entreprise doit faire face dans le contexte actuel d’évolution des médias sont eux aussi régulièrement cités.

Quelles sont les prochaines étapes?

L’Association reprend le flambeau, chaque société régionale organisera des discussions dans les régions afin d’approfondir ces sept thèmes, les prioriser et mobiliser l’intelligence collective. Les principaux enseignements seront consignés dans un rapport national qui sera remis à la SSR en juin 2020. D’ici là, au sein de l’entreprise, nous allons nous pencher sur le diagnostic de cette première consultation et travailler à identifier les différences entre la perception externe et interne. Nous devons être prêts à identifier des pistes de développement l’année prochaine.

«Le concept de ‹Public Value› vise à mesurer la contribution d’un service public à la société.»
Irène Challand, responsable du projet