Sondage IaKom: les offres de la SSR bien notées

News 17.01.2018

L’Institut de recherche appliquée en communication (IaKom) réalise chaque année un sondage sur l’offre radiophonique et télévisuelle en Suisse. Cette année encore, la SSR obtient de bons résultats: la satisfaction à l’égard de ses services de télévision a considérablement progressé par rapport à 2016.

Chaque année, un panel représentatif composé de plus de 3600 personnes résidant dans les quatre régions linguistiques participent à l’enquête téléphonique de l’Institut de recherche appliquée en communication IaKom.

Les personnes sélectionnées au hasard sont invitées à répondre à des questions sur leur perception de la qualité et sur leur utilisation des offres de radio et de télévision en Suisse. Pour s’informer sur l’actualité en Suisse et à l’étranger, les sondés utilisent le plus souvent la télévision (78 %). La presse écrite (69 %) et les ressources internet (60 %) arrivent en deuxième et troisième position. En revanche, ils utilisent beaucoup moins souvent la radio comme source d’information (34 %). Selon IaKom, les questions posées ont pu jouer sur ce faible pourcentage.

Les bons résultats des programmes tv de la SSR

Comme les années précédentes, les programmes radio de la SSR obtiennent la meilleure note, avec 3,9 points sur 5. Ses programmes tv arrivent en deuxième position (3,8). Ainsi pour la première fois, les programmes tv de la SSR font mieux que les radios locales (3,7). Le sondage portait sur l’appréciation de critères de qualité tels que le professionnalisme, le contenu des informations, la couverture locale (ancrage régional), l’équilibre, la crédibilité, la valeur de divertissement et la satisfaction (cf. graphique 2). Par rapport à 2016, les offres télévisuelles de la SSR ont progressé en termes de professionnalisme, d’équilibre, de crédibilité et de divertissement. Les offres radio de la SSR ont quant à elles fait mieux qu’en 2016, quel que soit le critère d’évaluation. Concernant les informations locales, les stations radio privées (3,8) devancent toujours la SSR (3,3) – rappelons que, conformément à sa concession, l’information régionale n’est pas du ressort de la SSR.

Un niveau de satisfaction élevé à l’égard des offres de la SSR

Les programmes radio de la SSR arrivent toujours en tête (4,1). En 2017, le niveau de satisfaction générale à l’égard des chaînes tv de la SSR est nettement meilleur que les années précédentes (cf. graphique 3). Deux personnes interrogées sur trois se disent assez voire très satisfaites de l’offre télévisuelle de la SSR (3,9) et, pour la première fois, les chaînes de télévision de la SSR devancent légèrement les radios locales en termes de satisfaction générale.

Conclusion du sondage: en Suisse, le public préfère toujours les offres de la SSR à celles des stations radio locales et des chaînes tv régionales. Les très bonnes performances de la SSR tiennent aussi au fait qu’elle dispose de ressources plus importantes que le secteur privé.

 

Sondage IaKom

Depuis 2009, l’Institut de recherche appliquée en communication (IaKom) réalise au moins une fois par an, sur mandat de l’Office fédéral de la communication (OFCOM), une enquête téléphonique sur l’utilisation et l’appréciation des services privés et publics de télévision et de radio suisses. Environ 3600 personnes âgées de 15 ans et plus sont interrogées dans les quatre régions linguistiques de Suisse. Ainsi, 3612 personnes choisies au hasard dans toute la Suisse ont participé au sondage réalisé au printemps 2017.