Histoire

A sa fondation en 1931, la SSR diffuse ses programmes radio exclusivement par voie terrestre via les ondes moyennes. Mais le signal est souvent perturbé dans les régions montagneuses. La desserte téléphonique suisse s'avère alors une bonne alternative en raison de sa réception stable et de sa bonne qualité sonore. Dans les années 50, les PTT commencent à développer le réseau des ondes ultra-courtes (OUC), avec l'idée d'y diffuser les programmes radio, afin d'intégrer la téléphonie automobile (plus tard la téléphonie mobile) sur le même réseau et de pouvoir densifier rapidement ce dernier. La qualité de réception se voit nettement améliorée grâce aux OUC. Lorsque les radios portatives arrivent sur le marché suisse dans les années 60 et que la radio devient de plus en plus un média d'accompagnement et qu'elle est écoutée dans la voiture, l'utilisation de la desserte téléphonique commence à reculer. En 1978, l'actrice Birgit Steinegger fait la promotion des OUC dans le cadre d'une campagne publicitaire («UKFee bringt UKW») organisée par la SSR, les PTT, Pro Radio Télévision et l'Office national suisse du tourisme. La plupart de ceux.elles qui ne juraient que par les ondes moyennes se laissent finalement convaincre.

En 1999, la diffusion numérique via le Digital Audio Broadcasting (DAB) vient s'ajouter à la diffusion analogique, mais les OUC continuent d'exister. En 2016, la SSR passe au DAB+. Le DAB est la norme internationale pour la transmission numérique des signaux radio. Le «+» symbolise la numérisation dernière génération offrant une meilleure qualité sonore et permettant de diffuser davantage de programmes en simultané. Les OUC et le DAB+ ont été diffusés en parallèle pendant 20 ans, pour que le public puisse passer progressivement au nouveau mode de diffusion numérique. Le financement de ce passage n’a été possible que grâce au subventionnement des radios privées par la Confédération, subventionnement qui est supprimé successivement. La double diffusion n'est donc plus possible financièrement parlant, ni utile, dans la mesure où la Suisse fait partie des pays européens leaders en termes de diffusion DAB+: il est en effet déjà possible de recevoir plus de 120 programmes via une radio DAB+.

Source sur les OUC: La radio et la télévision en Suisse. L'histoire de la société suisse de radiodiffusion SSR 1958–1983, de Theo Mäusli et Andreas Steigmeier.