Radio numérique: passage des OUC au DAB+

Radio numérique: passage des OUC au DAB+

La radio est de plus en plus écoutée via les modes de réception numériques, notamment sur Internet (en mode mobile et stationnaire) et via le DAB+ (voie terrestre). La radio hybride réunit ces deux technologies. Les modes de diffusion analogiques, comme les OUC, opérationnels depuis 1952, vivent leurs dernières heures. 

Le DAB+ est la nouvelle norme internationale qui remplace les OUC. En Suisse, plus de 99 % de la population reçoivent déjà le DAB+. Le changement de technologie est en cours depuis plusieurs années, et les ventes de radios DAB+ ont le vent en poupe en Suisse. En effet, le nombre de radios DAB+ vendues est passé de 500 000 il y a 10 ans à 4,5 millions en 2019 (cf. Chiffres de l'OFCOM de novembre 2019).

C'est pourquoi le secteur de la radio en Suisse avait déjà décidé en 2014 d'abandonner la diffusion via les OUC au plus tard d'ici à 2024. Quelque 1300 émetteurs OUC en Suisse (SSR et diffuseurs radio privés) devront être désactivés d'ici là. 

Au stade actuel des discussions, il est prévu que la SSR diffuse ses programmes radio exclusivement en mode numérique dès août 2022 (exception: programmes romanches de RTR). Les radios privées, exceptées celles dans les zones frontalières de Suisse romande, se mettront également au diapason au plus tard à partir de janvier 2023.

Que signifie le passage au DAB+ pour la SSR?

Après 70 ans d'existence, la radiodiffusion analogique par OUC touche à sa fin. La SSR doit remplacer les OUC par une technologie plus moderne – garder à la fois les OUC et le DAB+ serait compliqué et coûteux. En bref, le futur, c'est le numérique! 

En abandonnant les OUC, la SSR réalise une économie de plusieurs dizaines de millions. Ainsi, elle peut faire évoluer l’entreprise vers une approche plus numérique et réinvestir les ressources libérées:

  • Développement des produits numériques: applications Play, podcasts et plateforme de streaming.
  • Nouvelles formes de distribution: commande vocale pour Smart Speaker ou autoradio (In Car Infotainment) 
  • Nouvelles formes narratives: formats plus courts et plus vivants pour le jeune public.
  • Les solutions numériques permettent de concevoir des contenus sur mesure pour un public cible.

En arrêtant les OUC, la SSR poursuit ainsi son objectif visant à réussir la transformation de la SSR et à faire avancer la transformation médiatique pour la radio, la télévision et l'offre en ligne: 50 % broadcast et 50 % broadband sur chacun des trois vecteurs.

Quels avantages pour l'environnement?

  • L'abandon des OUC constitue un gain énergétique et donc un véritable plus pour l'environnement. En effet, en mettant un terme à la double radiodiffusion (mode analogique par les OUC et mode numérique en DAB+), près de 40 000 MWh peuvent être économisés tous les ans. L'énergie grise consommée par exemple pour le renouvellement et l'entretien des antennes se voit nettement réduite elle aussi.  
  • Le DAB+ crée nettement moins d'électromagnétisme que les OUC, à savoir cinq fois moins que le réseau OUC à puissance égale et même vingt fois moins pour chaque programme radio diffusé. De manière générale, le public s'intéresse de plus en plus à l'exposition aux rayonnements, mise sur le devant de la scène par le débat autour de la 5G. Tandis que les antennes 4G ou 5G pour la téléphonie mobile se trouvent, par la force des choses, dans des zones peuplées, c'est l'inverse avec le DAB+, dont les antennes sont situées dans des zones élevées et éloignées des populations. Par conséquent, la population n'est que faiblement exposée aux rayonnements.

Quels sont les avantages du DAB+ par rapport aux OUC pour les auditeur.trices?

  • réception sans interruption et sans grésillement partout en Suisse (contrairement aux OUC), 
  • large offre programmatique, disponible dans toutes les régions, 
  • plusieurs programmes sur une même fréquence, contre un seul programme avec les OUC,
  • recherche automatique des chaînes, contre recherche manuelle des fréquences,
  • informations supplémentaires gratuites (texte et logos de programmes),
  • mise à jour plus rapide et informations GPS plus précises sur l'état du trafic routier,
  • «free-to-air»: réception gratuite, anonyme et sans abonnement, 
  • pas de surcharge du réseau possible, contrairement à la téléphonie mobile.

A quoi faut-il faire attention lors du passage au DAB+?

  • A l'achat d'un nouvel appareil radio, il faut veiller à ce qu'il soit compatible avec le DAB+. La même chose vaut pour un autoradio, sur lequel doit figurer la mention «DAB+». 
  • La mention «radio numérique» ne suffit pas, faisant uniquement référence à l'affichage numérique. Il existe une grande variété de modèles et de prix sur le marché des appareils DAB+. La qualité sonore est également un facteur important. 
  • Nous recommandons de demander conseil à un spécialiste et de tester l'appareil directement dans le magasin, de préférence avec votre programme préféré pour voir si les commandes de l'appareil correspondent bien à vos besoins et habitudes.