Accès sans restriction

Tous les membres de la société, sans restriction, ont accès aux programmes de la SSR. Nous élargissons constamment notre offre de contenus sous-titrés, traduits en langue des signes et en audiodescription et investissons dans la technologie permettant de le faire.

Pour pouvoir profiter de nos contenus, les personnes atteintes d’une déficience visuelle ou auditive ont besoin de sous-titres ainsi que d’émissions en langues des signes et en audiodescription. Nous leur offrons un programme exhaustif en prime time et pendant le week-end, comme le «19h30» et «A bon entendeur» sur la RTS, le «Tagesschau» et «Kassensturz» sur SRF et le «Telegiornale» sur la RSI. 50 % des programmes TV diffusés sont sous-titrés pour les personnes malentendantes. Et une grande partie des contenus en ligne est également sous-titrés. Cette prestaion est fournie par notre filiale SWISS TXT.

D’ici à 2022, nous élargirons notre offre à 45 000 heures (80 %). Durant les heures de grande écoute, nous proposons déjà 822 heures d’audiodescription. D’ici à 2022, ce chiffre passera à 900 heures. Quant aux contenus traduits en langue des signes, ils représenteront 1000 heures contre 511 aujourd’hui.

Nouvel accord pour 2018–2022

Nous avons conclu un nouvel accord avec sept organisations de personnes atteintes de déficiences sensorielles pour la période de 2018 à 2022, dans lequel nous affirmons notre volonté de soutenir et d’intégrer ces groupes. Le nouvel accord est basé sur la Convention de l’ONU relative aux droits des personnes handicapées.

Les organisations partenaires sont la Fédération suisse des sourds (SGB-FSS), pro audito schweiz, Sonos, la Fédération suisse des aveugles et malvoyants (FSA), l’Union centrale suisse pour le bien des aveugles (UCBA), l’Association suisse de parents d’enfants déficients auditifs (ASPEDA) ainsi que la fondation romande des malentendants (forom écoute).

Sous-titrage

Plus de 65 % du programme TV est sous-titré, part qui passe même à 100 % pour les émissions diffusées en prime time (18 h 00–22 h 30) sur la première chaîne de chaque région linguistique, ce qui représente un total de 37 810 heures (chiffres 2019). Le week-end, dès midi, les émissions en direct sont également sous-titrées. Une partie des programmes proposés sur Internet est aussi dotée de sous-titres. Il est désormais également possible de les activer sur l'app Play SRF et RTS ainsi que sur rsi.ch/play.

Langue des signes

Depuis janvier 2008, la RSI, la RTS et SRF diffusent chaque jour une édition de leur «téléjournal» doublée en langue des signes. Sont en outre diffusées avec un doublage en langue des signes la météo, «Kassensturz» et «Puls», de SRF, et «A bon entendeur», de la RTS. En 2019, la SSR a diffusé 647 heures de contenus doublés en langue des signes: 238 heures pour SRF, 234 heures pour la RTS, 175 heures pour la RSI (HbbTV comprise).

Audiodescription

Grâce à une description audio sur le deuxième canal son, les personnes malvoyantes peuvent suivre ce qui se passe à l'écran. En 2019, la SSR a diffusé 882 heures de programmes audiodécrits (rediffusions comprises), dont des quiz, des documentaires, des fictions et des séries. Au total, la RSI, la RTS et SRF ont diffusé respectivement 168, 211 et 503 heures de programme audiodécrit.

Internet sans restriction

Pour de nombreuses personnes atteintes de déficiences sensorielles, Internet est devenu indispensable au quotidien. En effet, elles y trouvent des logiciels permettant de lire ou d’agrandir des contenus Web ou peuvent traduire au moyen d’un stylo mobile des textes Web en braille. Les sites Web rts.ch et srgssr.ch sont programmés pour l’utilisation de ce type d’appareils.

«La télévision est un vecteur culturel qui alimente les discussions au travail, par exemple. Or la société s’est engagée à ne pas exclure les personnes avec un handicap. Elle doit donc leur garantir l’accès à la culture.»

René Jaun, aveugle depuis ses 16 ans