SRG SSR

Formation

Formation

La SSR remplit une mission de formation et de diffusion du savoir, à travers ses émissions radio/TV. Sa contribution dépasse néanmoins le cadre des programmes, puisqu’elle soutient des musées, des expositions et d’autres manifestations.


La formation et le savoir influencent favorablement la recherche et le développement, le travail, l’économie, mais aussi les comportements sociaux et les loisirs. Il est donc naturel que le mandat de formation fasse partie intégrante du mandat de service public SSR.


Bases légales

L’article 93 de la Constitution fédérale (Cst) souligne que la radio et la télévision contribuent à la formation et au développement culturel, à la libre formation de l’opinion et au divertissement.

L’article 24 de la loi sur la radio et la télévision (LRTV) et la concession précisent que la SSR contribue à la formation du public, par la diffusion régulière d’émissions éducatives.


Formation de l’opinion: un mandat politique

Une démocratie qui fonctionne est une démocratie où les citoyens sont informés. A cet égard, les émissions SSR ont un rôle important à jouer, dans la mesure où elles traitent des actualités suisse et internationale sous un angle helvétique. Par ailleurs, la régularité avec laquelle la SSR aborde les questions de fonds favorise leur compréhension par le public.

Il incombe aussi à la SSR d’informer les gens des enjeux liés aux scrutins fédéraux et de les aider à se forger une opinion. C’est pourquoi les comptes rendus depuis le parlement occupent une place de choix dans les programmes radio/TV. L’élection des conseillers fédéraux est aussi retransmise en direct par la SSR, qui en profite pour recueillir des impressions à chaud.

Pour rester à proximité des institutions politiques, la SSR a aménagé, dans le Centre de presse du Palais fédéral, un studio TV et plusieurs studios radio (Centre de production Palais fédéral).


Un vecteur de formation

Si la plupart des émissions radio/TV de la SSR ne sont pas produites en premier lieu à des fins didactiques, elles n’en sont pas moins instructives: pensons aux émissions qui parlent de consommation, de médecine, de la nature, de voyages, de culture ou d’économie. Autrement dit, la SSR propose chaque jour des émissions de première qualité, de contenu éducatif, en même temps qu’elle prodigue des conseils à différentes classes d’âge.

  • Radio: Pour RTS,  «Atlas», «Impatience», «On en parle», «Histoire Vivante», «Médialogues» et, pour les plus jeunes, «Les Zèbres». Pour SRF, «Kontext», «Perspektiven», «Echo der Zeit», «Doppelpunkt», «Espresso» et «Ratgeber» ; et, à l’intention des enfants, «Zambo». Pour RSI, «Dentro le cose» et «Natura sott’occhio» et pour Radio Rumantsch, «Forum», «Marella» et «Tavulin litterar».

  • Télévision: Parmi les émissions à contenu éducatif, mentionnons, pour RTS, «A Bon Entendeur», «36,9°», «Geopolitis», «Histoire des savoirs», «Passe-moi les jumelles», «TTC» et «Les docs». Pour SRF, «DOK», «Horizonte», «Einstein», «NETZ NATUR», «kulturplatz», «Puls», «Kassensturz», «Rundschau» et «SRF Wissen mySchool». Pour RSI, «Il giardino di Albert» et «Il filo della storia» et, pour RTR, «Cuntrasts».

  • Interactivité: Dans quelques-unes des émissions mentionnées ci-dessus, les questions sont posées en direct; le public peut donc exposer librement ses préoccupations. Pour ce qui est des hotlines ou des forums Internet ouverts pour l’occasion, ils permettent aux personnes intéressées de poser des questions aux invités pendant ou après l’émission (des médecins dans «Puls» sur SRF et des professionnels dans «On en parle» sur RTS, par exemple). 

  • Visites guidées des studios: Les unités d’entreprise SSR organisent régulièrement des visites des studios radio/TV à l’intention des classes d’école ou d’autres groupes, toujours avec une finalité pédagogique.


La place d’Internet

La SSR invite le public à devenir participatif de l’information sur Internet. Du coup, elle étend sensiblement sa mission formatrice. Cette offre repose sur les émissions radio/TV accessibles en différé sur Internet, en podcast ou en stream. Afin de fidéliser son public, la SSR met certains contenus à disposition sur d’autres plateformes, comme YouTube. En 2014, les offres Internet de la SSR ont enregistré 1,5 millions de visites par jour. 

Unité d’entreprise Site Internet
SRF Schweizer Radio und Fernsehenwww.srf.ch/wissen
RTS Radio Télévision Suissewww.rts.ch/decouverte
SRG Timeline – Chronique multimédia de la Suissewww.srgssr.ch/timeline

Ouvertes à tous, ces plateformes proposent une foule de documents passionnants, sur des thèmes tels que la médecine, le climat, l’énergie, la recherche, l’économie, la politique, la religion ou le sport.


Promotion hors radio/TV

Afin de promouvoir la formation, la SSR coopère avec des institutions ou des partenaires média, parfois de longue date:

  • Fondation du Centre Romand de Formation des Journalistes: La SSR est membre fondateur du centre (www.crfj.ch).

  • Centre de formation aux médias de Lucerne (MAZ): La SSR est représentée au conseil de fondation (www.maz.ch).



  • Memoriav: Association œuvrant à la sauvegarde de la mémoire audiovisuelle suisse (www.memoriav.ch).

  • Phonothèque Nationale Suisse: Sa mission est de réunir les documents qui ont un lien avec l’histoire et la culture suisses, pour les mettre à disposition de ceux qui souhaitent les utiliser (www.fonoteca.ch).

  • FSFA: La Fondation suisse pour la formation par l’audiovisuel est avant tout un réseau. SRF est membre depuis longtemps (www.ssab-online.ch).
RSIRTRRTSSRFSWI