SRG SSR

  • DE
  • FR
  • IT
  • RM
  • EN
Vidéos d’information «Nouvo» de la SSR:  petit format, grand potentiel

Communiqué de presse

08.11.2017

Vidéos d’information «Nouvo» de la SSR: petit format, grand potentiel

Cette année, les cinq conseils du public SSR (SRG.D, RTSR, Corsi, SRG.R et swis-sinfo.ch) ont observé conjointement «Nouvo», nouvelle série de vidéos qui a vu le jour en mars 2017 dans toutes les régions linguistiques. Bilan: conçues spécialement pour les médias sociaux, ces vidéos qui visent le pu-blic jeune offrent une information présentée de manière attrayante et synthétique. Grâce à leur brièveté et au sous-titrage, elles se prêtent particulièrement bien à une utilisation sur les appareils mobiles. Le plus grand défi réside à trouver l'équilibre optimal entre brièveté et approfondissement des sujets. Le format renferme en tout cas un grand potentiel.

Les vidéos «Nouvo», qui se reconnaissent à leur habillage jaune et noir, sont disponibles dans les quatre langues nationales ainsi qu'en anglais sur Facebook et sur Twitter. Il est difficile de faire le lien avec la SSR au premier coup d'œil, comme l'ont fait remarquer les présidents des conseils du public, car visuellement, ces vidéos d'information nouvelle génération lancées par la RTS ne correspondent pas explicitement à l'offre habituelle. Cependant, au plan du contenu, le concept met la barre très haut en termes de qualité et s'inscrit à ce titre parfaitement dans la ligne éditoriale de la SSR. 


Le bon équilibre entre longueur et degré d'approfondissement

Le caractère bref des vidéos pose un grand défi aux journalistes responsables de produire le contenu «Nouvo», comme le soulignent les cinq représentants des unités d'entreprise. Tous les thèmes ne se prêtent pas à ce format court. Les présidents des conseils du public estiment par exemple qu'un sujet comme la révision de la prévoyance vieillesse 2020 est trop complexe pour pouvoir être traité avec toute la profondeur et tout le discernement requis dans une vidéo aussi courte. Il a été remarqué qu'il serait peut-être plus judicieux de ne couvrir qu'un seul aspect ou traiter l'ensemble du sujet dans différentes vidéos mettant chacune l'accent sur un aspect particulier. Amélie Boguet, la responsable du projet chez RTS, trouve que l'idée mérite réflexion. 


Des différences d'utilisation entre les régions

D'expérience, les projets nationaux SSR ou les offres telles que «Nouvo» montrent bien souvent qu'un même concept fonctionne différemment selon les régions. Côté SRF, du fait de la forte concurrence en ligne des pays germanophones, il est important que les vidéos «Nouvo» SRF se démarquent clairement en adoptant un angle original, contrairement aux offres linéaires traditionnelles. Tout l'enjeu est de réussir à créer une communauté, qui permet ensuite de toucher le grand public. «Nouvo» RTS, qui a commencé dès le printemps 2016, a aujourd'hui près de 100 000 fans sur Facebook, tandis que dans les autres régions, les communautés «Nouvo» sont encore en train de se développer. Au plan des commentaires laissés en ligne, les comportements d'utilisation sont aussi très différents d'une région à l'autre. Les utilisateurs romands aiment beaucoup commenter les vidéos et ne s'en privent pas; c'est moins le cas en Suisse alémanique et en Suisse italienne. Le principe de la communauté «Nouvo» fonctionne très bien en Suisse romanche, en particulier pour les thèmes régionaux. 


Echanges soutenus entre les régions

En contact au quotidien, les cinq rédactions de «Nouvo» discutent des thèmes abordés et échangent les vidéos dont les sujets s'avèrent pertinents pour les autres régions. Les présidents des conseils du public suggèrent d'intensifier ces échanges afin d'exploiter pleinement les synergies. Le sous-titrage permettrait notamment de reprendre de manière simple des vidéos des autres régions, comme le souligne l'un des conseils du public dans son bilan. 


Le projet «Nouvo» court jusqu'à fin 2018; il sera ensuite décidé de poursuivre le projet ou non. Les conseils du public émettent un avis positif sur cette nouvelle offre et sont convaincus que «Nouvo» renferme un gros potentiel. Les rédactions devraient selon eux continuer avec le même soin à choisir des thèmes, à définir les priorités et à trouver l'équilibre entre longueur et approfondissement des sujets. Les thèmes politiques exigeants, s'ils sont présentés clairement et intelligemment, attirent eux aussi les jeunes, comme le montre l'expérience des rédactions. C'est justement dans ce domaine que «Nouvo» se distingue des autres canaux d'information, estiment les conseils du public. Les vidéos pourraient en revanche être plus personnifiées en montrant des têtes connues des différentes chaînes. «Nouvo» devrait en premier lieu viser le groupe cible des jeunes, mais en s'adressant également à toutes les personnes désireuses de s'informer via des vidéos courtes sur leurs appareils mobiles. 


Il serait bon que «Nouvo» gagne encore en popularité. Cela vaut essentiellement pour swissinfo.ch, qui ne dispose que d'une présence en ligne et qui bénéficie d'un large marché international. Les conseils du public regrettent que «Nouvo» soit encore peu connu du grand public. 


Groupe de travail des présidents des conseils du public SSR

Contact: Susanne Hasler, présidente du groupe de travail et présidente du conseil du public SRG.D, tél. 076 498 20 22

RSIRTRRTSSRFSWI