SRG SSR

  • DE
  • FR
  • IT
  • RM
  • EN
SRG SSR : Comité de direction resserré, direction générale restructurée

Communiqué de presse

03.11.2010

SRG SSR : Comité de direction resserré, direction générale restructurée

Sur proposition de Roger de Weck, futur directeur général, le Conseil d’administration de SRG SSR a avalisé la nouvelle structure de la direction générale du groupe SRG SSR. Le Comité de direction est resserré, dans le sillage de la convergence.

Une équipe de direction resserrée

Le Comité de direction compte désormais sept membres, plus le/la secrétaire général(e). Jusqu’ici, le Comité de direction était composé de neuf membres et de quatre participants.

La fonction de directeur/directrice Opérations est nouvelle ; son titulaire sera responsable des systèmes, des processus, de la technique et des projets nationaux dans les domaines Production, Informatique et Support ainsi que de l’Immobilier.

La Business Unit Sport, qui acquiert les droits et coordonne la retransmission des grands événements sportifs, est rattachée au directeur Finances.

Enfin, les quatre directeurs régionaux se voient confier des compétences nationales. Dino Balestra (directeur RSI) coordonnera la réorganisation des réseaux au sein de
SRG SSR, Gilles Marchand (directeur RTS) le marketing groupe et les relations internationales ; Rudolf Matter (directeur SRF désigné) coordonnera le développement des nouvelles méthodes de mesure d’audience radio-TV-multimédia ; Mariano Tschuor (directeur RTR) assurera la coopération interrégionale en matière de programmes et d’offre multimédia et sera responsable des programmes nationaux. 

Nouveauté : un secrétariat général – et une cellule qualité

Un secrétariat général est institué, il aura les tâches suivantes : études de marché et supervision de la qualité des programmes par une cellule créée à cet effet ; études stratégiques ; reporting et gestion des risques ; service juridique. La communication, subordonnée au directeur général, travaille en étroite collaboration avec le secrétariat général. Les ressources humaines et swissinfo référeront également au directeur général.  

Au centre de la stratégie : l’offre et une meilleure marge de manoeuvre

Le monde des médias est en mutation. Il vit une révolution technologique, tandis que le public change d’habitudes et se reporte sur de nouveaux médias. SRG SSR et l’ensemble des médias suisses doivent s’affirmer face aux acteurs multimédia qui opèrent à l’échelle mondiale. Roger de Weck : « Face à ces défis, il s’agit de développer notre stratégie de l’offre  et d’augmenter, de par nos propres forces, notre marge de manœuvre financière pour agir au lieu de réagir et pour investir dans l’avenir du service public. La Suisse, la démocratie directe et le fédéralisme sont tributaires d’un service public audiovisuel performant et percutant. Je mise sur le travail d’équipe et une collaboration étroite entre la direction générale et les quatre unités d’entreprises dans les régions linguistiques. »

Mise en œuvre d’ici fin février

Le Conseil d’administration prévoit de pourvoir les postes de directeur/directrice Opérations et de secrétaire central(e) le 16 décembre 2010. Suivront les nominations aux postes vacants du second échelon ; la nouvelle structure de direction entrera en vigueur d’ici fin février. Les postes seront mis au concours à l’interne. Roger de Weck : « SRG SSR compte nombre de cadres hors pair. Il faut qu’ils puissent saisir leurs chances et prendre de nouvelles responsabilités. »

Communication d’entreprise SRG SSR idée suisse
Daniel Steiner, porte-parole, tél. 079 827 00 66
 

RSIRTRRTSSRFSWI