SRG SSR

  • DE
  • FR
  • IT
  • RM
  • EN
Nouveau statut du Service de la recherche SRG SSR

Communiqué de presse

01.04.1998

Nouveau statut du Service de la recherche SRG SSR

Au cours de sa séance d'hier, le Comité de direction de la SRG SSR a délibéré du futur statut du Service de la recherche et pris la décision de transformer celui-ci en un centre de services à compter du 1er juillet 1998.

A son entrée en fonctions, le nouveau directeur général s'était fixé comme objectif premier de réorganiser la Direction générale de la SRG SSR, ce qui fut fait dans le cadre du projet "Management Holding". Dans un même temps, il avait chargé un groupe de projet d'étudier les possibilités d'externalisation du Service de la recherche.

Ce groupe de travail présidé par Hans-Ulrich Schmutz (SF DRS) a établi un bilan du Service de la recherche (incluant Publica Data S.A.) dont les résultats se sont avérés positifs tant du point de vue de la qualification scientifique, de la rentabilité, de l'efficience que de la prospective. Plusieurs variantes d'organisation et de participation ont ensuite été élaborées et passées au crible.

On est parvenu finalement à la conclusion que le Service de la recherche devait être organisé en centre de services placé sous la direction du Professeur Mathias Steinmann. Si cette solution a été retenue, c'est principalement parce que le Service de la recherche et la société Publica Data S.A. fournissent d'ores et déjà des prestations aussi bien à la SRG SSR qu'à des tiers. A l'avenir, les activités du Service de la recherche devront elles aussi être fondées dans une plus large mesure sur la relation client-fournisseur déterminée par les trois critères que sont la qualité, le prix et les délais.

C'est sur la base de ces considérations et en harmonie avec les principes qui régissent les Services SRG SSR - nouvelle unité organisationnelle de la SRG SSR - que le Service de la recherche s'est vu accorder en outre un nouveau statut dans lequel l'autonomie et la qualification scientifique continueront d'occuper une place de choix. Dans l'exercice de son activité, le Service de la recherche conservera son autonomie sur les plans tant interne qu'externe, le garant du respect de ce statut étant la Commission de contrôle des médias, organe externe chargé du contrôle des mandats de grande envergure et présidé par le Professeur H. Bonfadelli.

Quant aux intérêts des organismes tiers (diffuseurs radio et TV, agences de publicité, Association suisse des annonceurs ASA, Union suisse d'agences-conseils en publicité USC, etc.) pour lesquels travaille Publica Data, ils continueront d'être représentés au sein de la Commission des utilisateiurs de ladite société.

RSIRTRRTSSRFSWI