SRG SSR

  • DE
  • FR
  • IT
  • RM
  • EN
Comptes 1997 de la SRG SSR légèrement déficitaires

Communiqué de presse

26.03.1998

Comptes 1997 de la SRG SSR légèrement déficitaires

En 1997, la SRG SSR a enregistré des charges d'exploitation s'élevant à 1'150 millions de francs, en légère augmentation par rapport à 1996 (+2,8%). Les produits ont légèrement baissé (de 0,8%) pour s'établir à 1'161 millions de francs (avec un montant de la redevance inchangé). Compte tenu des charges et des produits extraordinaires qui dégagent un excédent de charges de 33 millions de francs, les comptes annuels de la SRG SSR bouclent pour la première fois depuis six ans sur un résultat négatif de 22 millions de francs (contre +18 millions en 1996).

51,8% des charges (contre 53,8% en 1996) sont imputables aux frais de personnel, qui font apparaître un total stable par rapport à 1996 de 596,1 millions de francs.

La part des frais de programme et de production au total des charges passe à 31,2% (1996: 31,0%); par rapport à l'exercice 1996, les frais en question ont augmenté de 3,3% pour s'établir à 358,6 millions de francs. Cette hausse s'explique pour l'es-sentiel par un surcroît de dépenses pour le développement et l'extension des pro-grammes, l'indemnisation des droits de diffusion et les grandes manifestations sportives internationales.

Les frais généraux font 12,2% du total des charges, contre 11,0% en 1996. Ils ont crû de 14,6% pour s'inscrire à 140,9 millions. L'écart est dû pour l'essentiel aux frais d'entretien et aux prestations de tiers. Les amortissements passent à 46,8 millions de francs, en hausse de 10,4% par rapport à 1996 (42,4 millions). Les frais financiers se montent à 7,6 millions.

Les recettes d'exploitation sont imputables pour 70,5% (1996: 69,6%) aux redevan-ces de réception. Le produit 1997 de ces redevances a enregistré une hausse minime de 0,5% pour s'établir à 819,3 millions de francs. La part des recettes publicitaires a légèrement diminué (20,6%, contre 21,6% en 1996). C'est essentiellement la si-tuation de concurrence plus sévère due à l'arrivée sur le marché des fenêtres publicitaires des chaînes privées étrangères Sat1, Pro 7 et RTL 2, qui a entraîné une baisse de 5,3% de ces recettes, lesquelles se sont ainsi établies à 239,3 millions.

Le résultat d'exploitation se monte à 11,0 millions de francs (contre 51,9 millions en 1996).

Les charges et produits extraordinaires font apparaître un excédent de charges de 32,6 millions de francs, légèrement inférieur à celui de 1996 (34,2 millions), comprenant pour l'essentiel une ultime tranche de 44,5 millions destinée à alimenter la réserve constituée au titre du découvert SRG SSR auprès de la Caisse fédérale de pensions.

Une information détaillée suivra le 30 juin 1998, au moment de l'adoption des comptes par le Conseil central de la SRG SSR.

RSIRTRRTSSRFSWI